Bebian-Logo-bo

En récompense de ses glorieuses batailles et ses faits d’arme soit 25 ans consacrés la guerre de sa république, Rome donne au vétéran Bébianus, centurion de son état, la terre qui maintenant porte son nom. Bébianus y cultive le blé, l’olivier et la vigne, essentiellement le Muscat, le Chasselas et le Carignan. Ses vins sont réputés. Ils voyagent dans tout l’empire romain dans les jarres cuites non loin de là, à Sallèle d’Aude, et partent par bateau du port de Narbonne.

panorama-vignes-calcaires

Après l’effondrement de l’empire romain au Ve siècle, un temps délaissé, la vigne connut ensuite une nouvelle prospérité grâce aux moines cisterciens. Tout autour de leur abbaye, ils cultivaient les raisins nécessaires à la production du vin… Et ils se révélèrent être d’excellents vignerons. Arrivés à Bébian au XIe siècle, ils construisent la chapelle en 1150, commencent l’acquisition des terres et la production du vin de messe dès 1152.

Du 12e au 18e siècle, Pézenas, dont fait partie Bébian, bénéficia du privilège conservateur accordé par les différents rois de France pour la sauvegarde et la défense du vin. Il était alors interdit de faire entrer dans la commune vin et vendanges étrangers.

Fin XVIIe ou début XVIIIe, Jean Andrau, bourgeois de Pézenas fait l’acquisition du domaine qui passe ensuite dans les mains de la famille Mazel en 1738. L’acquéreur, François Le Mazel, est maître de poste et riche négociant en eau de vie.

C’est à son fils, François, conseiller du roi, nommé en 1743 lieutenant criminel en la châtellenie de Pézenas, que l’on doit de développement du domaine qu’il reçoit en 1750 par contrat de mariage.

En 1952, Maurice Roux achète la propriété. Son fils, Alain Roux, va lui faire subir dès 1970 des modifications fondamentales. Recherchant la qualité plutôt que la quantité, ce visionnaire plante des cépages nobles en choisissant soigneusement leur origine : syrah de chez Jean-Louis Chave, grenache de Château Rayas, mourvèdre du domaine Tempier. Cependant il garde soigneusement les vieux plants méditerranéens comme le cinsault ou le carignan et y adjoint les autres cépages traditionnels de Châteauneuf du Pape : roussane, marsanne, clairette, counoise, bourboulenc, grenache gris.

En 1991, Chantal Lecouty et Jean-Claude Lebrun, anciens dirigeants de la Revue des Vins de France, reprennent le domaine et continuent l’œuvre d’Alain Roux.

Interrogée, elle en dira :

« En ce qui concerne la transition avec Alain Roux, je pense que la philosophie reste la même : produire de grands vins méditerranéens. Grand vin, pour moi, cela signifie : concentré, complexe, élégant, de garde et Méditerranéen, c’est à dire solaire, typique du Sud »

prieure-rouge-pierre

Depuis 2004, Karen Turner, œnologue australienne est en charge des vins du domaine.

Depuis 2008, les actuels propriétaires ont souhaité donner un nouvel essor au Prieuré Saint Jean de Bébian. Il fallait à la fois retrouver les racines du domaine, en rénovant la chapelle romane et insuffler une nouvelle énergie au travers de la réalisation d’un nouveau chai innovant et exceptionnel alliant 3 éléments de base : le basalte, l’ocre et le cuivre. Choses faites.

D’une superficie de 32ha, le vignoble de Bébian s’étend sur les contreforts des Cévennes, dans la zone des Coteaux du Languedoc classée en Cru Pézenas. Un des fleurons de la région !

Il présente la particularité d’être extrêmement morcelé. En effet, au fil du temps, seules ont été conservées les 43 parcelles représentant le plus grand intérêt géologique, la meilleure exposition, soit une orientation sud, sud-ouest.

L’âge moyen des vignes est de 25 ans et le rendement moyen de 25h/ha mais sur certaines parcelles sont toujours cultivées des vieux grenaches de plus de 80 ans.

Les Blancs

Les cépages présents sont la roussane, la clairette, le grenache blanc, le picpoul, le bourboulenc et le chardonnay.

Ils sont plantés sur des sols de calcaires lacustres du miocène « Helvétien », qui ont révélé, en les défrichant, de magnifiques fossiles dont des huîtres géantes mesurant jusqu’à 20 cm ! Avant plantation, la surprise a été de découvrir que les sols contenaient 32% de calcaire actif, soit le taux de calcaire des grands vignobles de blancs tels Chablis, Meursault, Côtes des Blancs champenoise etc.

Les Rosés

Les cépages utilisés sont le cinsault et le vieux grenache de 45 ans issus de sélection massale de Châteauneuf-du-Pape, plantés des cailloutis villafranchiens, galets roulés sur fond argilo-calcaire.

bebian poupees roses

Cette toute nouvelle cuvée appelée ainsi pour rendre hommage aux propriétaires est maintenant disponible !

Les Rouges

L’encépagement se compose de syrah, une sélection venant des chez Chave en Hermitage et pour 2ha récemment plantés de Beaucastel à Châteauneuf-du-Pape, de grenache en provenance principalement de Château Rayas à Châteauneuf-du-Pape, et de mourvèdre issu du Domaine Tempier à Bandol.

Des cabernets de 33 ans complètent l’encépagement.

Ils poussent sur des sols arides et caillouteux de 3 natures : calcaires et argilo-calcaires du Villafranchien, basalte de coulées volcaniques et argilo-siliceux (galets de quartz blanc et de travertin/marbre rose).

Les vins du Prieuré Saint Jean de Bébian sont des vins de garde, même les blancs qui conservent, avec le temps, toute leur puissance aromatique. Vins de caractère, ils sont gras et puissants.

Steve Grün – Tél. 06 470 589 12 – email
Etienne Falcot • Tél. 06 244 554 36 – email

Le Prieuré de Saint Jean de Bébian est une carte exclusive 69 de l’Agence Grün-Falcot&Co

Le catalogue de toutes nos Maisons & Domaines :

cliquez ici pour visualiser toutes nos Maisons&Domaines 

Suivez les promotions, offres & tarifs en vous abonnant à la newletter hebdomadaire de l’agence en envoyant un mail ici !

Suivez l’actualité de nos Maisons & Domaines sur :

Notre Blog : Blog de l’agence
Notre Page FB : page FB